La hautaise

Ces documents proviennent des archives personnelles de Jean-Pierre CRESPIN.

"La Hautaise" a été retrouvée et diffusée sur Parlers et Traditions Populaires de Normandie, revue qui était alors éditée (début des années 1970) par les moyens de duplication des Archives départementales de la Manche.

C'est Jean âo LIMOUSAN (Jean Levivier) qui avait communiqué les informations et la partition à cette époque.

Il présentait son article ainsi :

"À Hâuteville, y a biau temps qu'nou n'fête pus la Saint Jean par eune assembllaée. Coumme dauns l's âot's commeunes dé la côte, por attiraer l'monde fàaot s'y -en-prenn du temps que l's estivaunts sont en vacances...

À c't 'heure, "l'assembllée d'Hâoteville" est rempllécie pa " les quarante hui-t- heures de Hauteville-Sur-Mer" âo mitan d' l'été à la pllage.

Les régates, l's'attractions, la feir ès antitchaires, tout ço fouerrnit eune mouverie d' gens. Les camelots s'ébréhollent dauns leus hâots-prêchous, qu'y a de tché n' n aver la tête élugie et en restaer assêné

Pou la musique, no-s-y entend d's airs améritchains, espagnols ou nègres putôt qu' la Hautaise, eune des pu jatiles caunchouns d'la côte, qu'esu pourtai raide byin connue des gens d'âge et d'la jeunèche? Ou fut composaée pou l'air et les paroles pa l'abbé LEVÉEL, du temps qu'il tait tchuré d'Hâoteville."