L'architecture balnéaire

Hauteville sur Mer se situe comme son nom l’indique près de la mer à quelques kilomètres. Mais pas au bord, car les anciens de tout temps craignaient les folies de la mer : tempêtes, inondations...

Les mentalités commencent à changer vers la fin du XIXème siècle grâce notamment au succès de la baignade. Ainsi les gens se rapprochent de plus en plus de la mer, au point d’avoir des cabanes de bains au bord de la mer. Il est possible de compter une trentaine de cabanes, construites par des « étrangers » à la commune, au début du XXème siècle.

Très tôt des personnes veulent que Hauteville devienne une station balnéaire de moyenne à grande importance, dont en témoigne les plans du nouveau Hauteville plage

En 1907, Emile Desgradins et Louis Cirée, deux promoteurs franciliens attirés par le cadre de Hauteville proposent de construire 10 maisons qui auront pour but d’accueillir les estivants. La commune voit cette occasion de sortir de son isolement et l’opportunité de s’agrandir.

En 1910, Louis Cirée eu l’idée de créer un Hauteville ressemblant à Deauville ; une station accueillante : plage aménagée, hôtels, maisons de plaisance,... Il ira jusqu’à dessiner « Garden Plage » pour répondre à ses désirs.

 

En 1912Maurice Legrand, habitant de la commune de Montmartin-sur-Mer, fait construire à Hauteville une trentaine de belles villas au bord de la mer.

Le cadre de la petite station, les aménagements pour les touristes et l’apparition de la publicité dont l’affiche de Constant Duval mettant en avant les atouts de Hauteville jouent en faveur de cette petite ville de campagne.

 

En 1912 et 1913 pendant la période d’août et septembre 400 baigneurs sont venus dans cette ville alors qu’elle ne comptait même pas la moitié d’habitants en période d’hiver. 
Hauteville est en plein essor.